Dossier

LES ARCHIVES, QUE SAIS-JE ?

«L’archive, c’est d’abord la loi de ce qui peut être dit, le système qui régit l’apparition des énoncés comme événements singuliers.»

Michel Foucault, L’Archéologie du Savoir, p. 170

 

Eléments d’étude de la discipline archivistique, les archives sont un terme polysémique qu’il convient de définir selon ses différentes acceptions.

En effet, pour le Conseil International des Archives (CIA ou ICA pour la version anglaise) a trois (03) acceptions.

  • Le terme archives désigne d’abord : «  l’ensemble des documents quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par tout organisme public ou privé, dans l’exercice de leur activité, documents soit conservés par leur créateur ou leur successeurs pour leurs besoins propres, soit transmis à l’institution d’archives compétente en raison de leur valeur archivistique » (définition officielle du CIA).

Pour la France,  à travers le Code du Patrimoine au livre II sur les Archives, en son article L211-1 stipule que «  les archives sont l’ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l’exercice de leur activité » ( voir également la loi N°2008-696 du 15 juillet 2008).

On dénote donc qu’à travers ces définitions, la notion d’archives est indépendante :

  • de la date: dès leur élaboration ou leur réception, les documents prennent la qualité d’archives ;
  • du lieu de conservation: bureaux, locaux d’archivage, prestataires d’archivage…
  • de la forme: un texte écrit, qu’il soit manuscrit, dactylographié ou imprimé, un plan… sont tous des documents d’archives ;
  • du support: outre le papier, encore prédominant, figurent les photographies, les documents sonores et audiovisuels, les documents numériques.
  • Ensuite, par métonymie les archives désignent les administrations, institutions ou services responsables chargés de la gestion des documents. A ce sujet, il conviendra donc d’écrire LES ARCHIVES (en lettres majuscules).
  • Enfin, elles caractérisent également le lieu où l’on conserve les documents. Il s’agit ainsi des bâtiments ou les locaux affectés à la conservation, au traitement et à la communication des ces documents, dits « bâtiments d’archives ».

Il apparait donc judicieux au regard de ces définitions de définir et de donner les fondements de la discipline archivistique, science auxiliaire de l’histoire et faisant partie intégrante des sciences sociales et humaines.

Facebook Comments

Facebook

A PROPOS

Calendrier

août 2019
L M M J V S D
« Fév    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031